ORIGINES FETE DE NOEL ET CALENDRIER

Introduction 
Naissance du calendrier 4236 ans avant l’ère chrétienne par les astronomes de IOUNOU aka Héliopolis. Calendrier un peu modifié par les Romains, introduit en Europe à paris du 16ème siècle.
 
Voici les noms d’origine des mois de l’année comme l’ont conçu nos Ancêtres depuis l’origine première
 
Djehouty aka Janvier / Pa n Ipet aka FévrierHout horo aka Mars /  Ka her ka aka Avril/ Ta Aabet aka MaiPa n mekherou aka Juin / Pa n Iman hotepou aka Juillet / 
Pa n rennout aka Août / Pa n Khonsou aka Septembre / Pa n Inet aka Octobre /  
Ip ipi aka Novembre / Mesout Ra aka Décembre. 
——————————————————————————————————-
Les jours épagomènes d’origine. Du 14 au 18 juillet 
———————————————————————————————
14 juillet – OSARE aka Osiris / 15 Juillet – HORO aka Horus Le Grand /
 16 Juillet – SOUTE aka Seth / 17 Juillet – AISSATA aka Isis/
18 Juillet – NABINTOU aka Nephthys
 
———————————————————————————————–
 
Les jours épagomènes modifiés 
 
26 Décembre – OSARE aka Osiris / 27 Décembre –  HORO aka Horus Le Grand  
28 Décembre –  SOUTE aka Seth  29 Décembre – AISSATA aka Isis 
30 Décembre –  NABINTOU aka Nephthys
———————————————————————————————–
L’Afrique noire est donc, conformément au calendrier ancestral en 6254  le 01/01/2017)
PS / TOUT CE QUI EST DIT PLUS HAUT TIENT COMPTE DE L’AJUSTEMENT D’UN JOUR TOUS LES QUATRE ANS
 
Sources : Nations Nègres et Culture, Cheikh Anta Diop, page 145 ; 
Civilisation ou Barbarie, Cheikh Anta Diop, page 354
 
MERCI A CHEIKH ANTA DIOP 
LE PLUS GRAND SAVANT DU 20ème SIECLE
 
———————————————————————————————–

L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL

Plutarque dans les Isis et Osiris relate que ce dernier dieu est né le premier des cinq jours épagomènes, comme l’écrit Moret, c’est-à-dire
le 361eme jour de l’année ce qui correspond 
compte tenu de la réforme du calendrier au 26 décembre.
Le pape Jules Ier (IVème Siècle) a fixé la naissance du Christ au 25 décembre ; mais nous savons que le Christ n’a pas eu d’Etat-Civil et que personne ne connait sa date de naissance. Qu’est ce qui a pu inspirer le pape Jules Ier pour le choix de cette date qui est à jour près de celle de la naissance d’Osiris si ce n’est la tradition égyptienne perpétuée par le calendrier romain ? Cela devient manifeste lorsqu’on associe à la naissance du Christ l’idée d’un arbre : tout ceci serait éminemment arbitraire si l’on ne savait pas qu’Osiris était aussi le dieu de la végétation : on le peignait même quelque fois en vert à l’image de cette végétation dont il symbolisait la renaissance. Son symbole est un arbre aux branches coupées, qu’on dressait pour annoncer
la résurrection de la vie végétale. 
Il y avait donc la un rite agraire très marqué caractérisant une société sédentaire.
 
Ce symbole végétal d’Osiris s’appelait Djed en égyptien; 
en wolof on a 
Djed : debout, dressé, planté droit…
Djed-Djed-aral : Bien debout (intensification de Djed)
Djan : vertical
Djen : un pieu
Telle serait donc l’origine lointaine de l’arbre de noël et l’on voit une fois de plus,en remontant le cours du temps, que plus d’un trait de la civilisation occidentale dont on a oublié l’origine, ne perd son caractère injustifiable que si on le rattache à sa souche négro-égyptienne.
Source:  Cheikh Anta Diop ( le plus grand savant du 2Oème Siècle )Nations Nègres et Culture. 
Editions présence Africaine, page 145 

Tweet de l’histoire de l’humanité

Image en ligne
Tweet de l’histoire de l’humanité
 
A l’origine de l’humanité il y avait DIEU, le seul et unique, celui qui est partout, qui sait tout, qui s’est fait  de lui même mais qui est représenté en trois phases différentes, trois différentes postures de lui même. Les prêtres Egyptiens utilisaient trois noms différents pour symboliser ces trois phases de la création afin de faciliter la compréhension de son oeuvre
 
1  Atoum-Râ – Dieu absolu, aucune représentation physique possible. Disque solaire, source de lumière
2 Ptah-Râ  – Dieu créateur de l’univers. 
3 Amon-Râ – Créateur de l’homme à son image 
 Conclusion . L’Egypte a toujours été monothéiste
Nout – Shou – Geb – Tefnout – Osiris – Isis   Nephthys –  Thoth –  Horus –  Maât –  Narmer  –  Snefrou –  Seti premier –  Ramses II Anubis – Sia – Sheshat – Thotmousis – Kheops – Amenhotep – Hathor – Shekmet …
sont quelques unes des plus puissantes Divinités qui ont fondé notre tradition depuis l’origine première, de la période pré dynastique jusqu’à la basse Epoque (26ème-31ème dynastie – 664-332).
______________ 
Bonjour BJL !
Que représente la Maât pour toi ? 
 
La Maât pour moi,  représente tout d‘abord une force indéniable qui s’applique à tout être humain sur cette terre. La Maât précède tout le savoir, et se compose d’un triptyque redoutable et redouté. Vérité Justice et équilibre
Et pour finir piusqu’il faut être court et précis, c’est la Loi des causes et des conséquences et personne n’y échappe

La loi des causes et des conséquences, que signifie t-elle ?
Alors ! Les spirites qui sont eux mêmes guidés par les Esprits sanctifiés nous apprennent que nous avons vécu avant, que nous vivons maintenant et nous vivrons plus tard. Nous vivons donc dans une vie expiatoire, car nous sommes ici bas pour payer nos dettes et tant que nous ne les aurons pas toutes payées, nous reviendrons autant de fois sur cette terre jusqu’à ce que notre compte soit soldé, en d’autres termes, jusqu’à ce que toutes nos dettes soient payées. C’est la loi spirituelle qui détermine notre chemin de vie et guide notre existence ici bas-

Et la déesse Maât qui est-elle ?
Maât & Maât Sont un duo physique et moral qui représente la même entité. La Déesse Maât est l’une des plus grande divinités, c’est elle qui s’occupe de la pesée finale quand nous sommes morts, et que nous nous retrouvons devant la pesée de notre cœur amenée par Anibus, le dieu à la tête de chacal et symbole de la force directrice, devant la Déesse Maât, au siège du Douât. Notre coeur est Mis en balance contre la plume de la Maât, puis dirigé vers  Horus le dieu à la tête du faucon. Si notre coeur est plus léger que la plume de la Maât, cela veut dire qu’on  a appris de bonnes leçons au cours de ton existence terrestre. A partir de ce moment, la Déesse Maât nous dirige vers le dieu Djeuhuty aka Thoth,le créateur de l’écriture qui décide de la suite de notre réincarnation.  A contrario, si notre coeur est plus lourd que la plume de la Maât, cela veut dire que nous n’avons pas appliqué de bonnes résolutions, et là nous risquons gros. Pour les plus méchants, le cycle de réincarnation peut être tout simplement. L’évolution de nos futures réincarnations nous amènera un jour vers le sanctuaire du dieu Osiris, le seigneur de la réincarnation et créateur de la Vérité Justice dont nous fêtons la naissance aujourd’hui. Mais pour cela, nous avons du chemin à faire. Nous devons franchir les 7 étapes des cycles des réincarnations qui correspondent à 700 vies

Pourquoi la fête de la Maât ? Et pourquoi le 26 décembre?
Fête de la Maât,  pour Bcdlabel n’est qu’une question de logique pouvant être comprise même par un enfant de cinq ans. Osiris  étant le Seigneur de la Réincarnation, L’Homme premier, le dieu de la végétation et par ricochet le  créateur  du tryptique Vérité Justice Equité, il est tout à fait ligique que cette fête lui soit attribuée .
Le 26 décembre parce que que notre illustre et honorable Ancêtre Cheikh Anta Diop nous l’a écrit dans son célébressime livre Nation nègre Et cultures, cette information ayant été rapportée par Plutarque, dans le livre des morts des Egyptiens Anciens, le livre le plus puissant de toute l’histoire de l’humanité.
Parle nous un peu des jours épagomènes
En effet nous entrons là, en fêtes. Du 26 décembre au 30 décembre, aux temps immémoriaux, sont nées les 5 plus grandes divinités issues de l’ennéade. L’ennéade étant à l’origine de notre humanité, en d’autres termes, la composition des neuf divinités d’Héliopolis (Tefnout  déesse de l’humidité, Shou dieu de l’air , Geb dieu de la terre et Nout déesse du ciel, Osiris Seigneur de la réincarnation, Horus le grand, Seth, Isis déesse de l’initiation et Nephthys la femme du château) créées par Amon-Râ qui nous a créés à son image. A cette époque une année comptait 360 jours, et cinq jours supplémentaires ont été rajoutés afin que naquissent les cinq plus puissants dieux de toute l’histoire de l’humanité . Le monde du Sapiens Sapiens.
Gesu Kri serait né le 25 décembre , c’est à dire un jour avant la naissance de OSIRIS
C’est curieux non ?
Bien entendu c’est curieux. C’est d’autant plus curieux que notre illustre Ancêtre Cheikh Anta  Diop, le plus grand savant du 20ème l’a dénoncé dans Nation nègre et cultures, mais on va dire pour faire simple que OSIRIS est le « Crist » préfiguré

Quelles sont les naissances par ordre d’arrivée dans ce monde ? 
Alors ; nous avons donc
26 décembre – OSIRIS
27 décembre – HORUS le Grand
28 décembre – Seth 
29 décembre – ISIS
30 décembre – NEPHTHYS

Qu’en est-il de la Déesse MAÂT  et du dieu
Djeuhuty ?
Excellente question
Là je n’ai pas de réponses et aucune de mes recherches personnelles n’a répondu à cette question. Par contre je ne crois pas que ce soit une énigme en soi. Je pense que les réponses à cette question sont quelque part enfouies dans les écritures sacrées, dans les sarcophages, dans les pyramides ou tout simplement dans les archives de l’école de l’œil de HORUS, et qu’un jour quelqu’un  les trouvera, parce que nos Ancêtres,  ceux  qui ont fondé notre tradition depuis l’origine première ont laissé les traces de tout ce qu’ils ont fait. Ce ne sont pas des romances ou des histoires farfelues qui ont été à l’origine de ce monde, mais bien des faits réels.
BONNES FETES DES NAISSANCES A TOUS