ORIGINES FETE DE NOEL ET CALENDRIER

Introduction 
Naissance du calendrier 4236 ans avant l’ère chrétienne par les astronomes de IOUNOU aka Héliopolis. Calendrier un peu modifié par les Romains, introduit en Europe à paris du 16ème siècle.
 
Voici les noms d’origine des mois de l’année comme l’ont conçu nos Ancêtres depuis l’origine première
 
Djehouty aka Janvier / Pa n Ipet aka FévrierHout horo aka Mars /  Ka her ka aka Avril/ Ta Aabet aka MaiPa n mekherou aka Juin / Pa n Iman hotepou aka Juillet / 
Pa n rennout aka Août / Pa n Khonsou aka Septembre / Pa n Inet aka Octobre /  
Ip ipi aka Novembre / Mesout Ra aka Décembre. 
——————————————————————————————————-
Les jours épagomènes d’origine. Du 14 au 18 juillet 
———————————————————————————————
14 juillet – OSARE aka Osiris / 15 Juillet – HORO aka Horus Le Grand /
 16 Juillet – SOUTE aka Seth / 17 Juillet – AISSATA aka Isis/
18 Juillet – NABINTOU aka Nephthys
 
———————————————————————————————–
 
Les jours épagomènes modifiés 
 
26 Décembre – OSARE aka Osiris / 27 Décembre –  HORO aka Horus Le Grand  
28 Décembre –  SOUTE aka Seth  29 Décembre – AISSATA aka Isis 
30 Décembre –  NABINTOU aka Nephthys
———————————————————————————————–
L’Afrique noire est donc, conformément au calendrier ancestral en 6254  le 01/01/2017)
PS / TOUT CE QUI EST DIT PLUS HAUT TIENT COMPTE DE L’AJUSTEMENT D’UN JOUR TOUS LES QUATRE ANS
 
Sources : Nations Nègres et Culture, Cheikh Anta Diop, page 145 ; 
Civilisation ou Barbarie, Cheikh Anta Diop, page 354
 
MERCI A CHEIKH ANTA DIOP 
LE PLUS GRAND SAVANT DU 20ème SIECLE
 
———————————————————————————————–

L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL

Plutarque dans les Isis et Osiris relate que ce dernier dieu est né le premier des cinq jours épagomènes, comme l’écrit Moret, c’est-à-dire
le 361eme jour de l’année ce qui correspond 
compte tenu de la réforme du calendrier au 26 décembre.
Le pape Jules Ier (IVème Siècle) a fixé la naissance du Christ au 25 décembre ; mais nous savons que le Christ n’a pas eu d’Etat-Civil et que personne ne connait sa date de naissance. Qu’est ce qui a pu inspirer le pape Jules Ier pour le choix de cette date qui est à jour près de celle de la naissance d’Osiris si ce n’est la tradition égyptienne perpétuée par le calendrier romain ? Cela devient manifeste lorsqu’on associe à la naissance du Christ l’idée d’un arbre : tout ceci serait éminemment arbitraire si l’on ne savait pas qu’Osiris était aussi le dieu de la végétation : on le peignait même quelque fois en vert à l’image de cette végétation dont il symbolisait la renaissance. Son symbole est un arbre aux branches coupées, qu’on dressait pour annoncer
la résurrection de la vie végétale. 
Il y avait donc la un rite agraire très marqué caractérisant une société sédentaire.
 
Ce symbole végétal d’Osiris s’appelait Djed en égyptien; 
en wolof on a 
Djed : debout, dressé, planté droit…
Djed-Djed-aral : Bien debout (intensification de Djed)
Djan : vertical
Djen : un pieu
Telle serait donc l’origine lointaine de l’arbre de noël et l’on voit une fois de plus,en remontant le cours du temps, que plus d’un trait de la civilisation occidentale dont on a oublié l’origine, ne perd son caractère injustifiable que si on le rattache à sa souche négro-égyptienne.
Source:  Cheikh Anta Diop ( le plus grand savant du 2Oème Siècle )Nations Nègres et Culture. 
Editions présence Africaine, page 145 

Laisser un commentaire