Spiritualité

Kwanzaa ! Drôle de coincidence – Hommage à Cheikh Anta Diop

Hotep mes Frères et Soeurs. Mes meilleurs voeux pour l’année 2014
Kkwanzaa signifie premier en Swahili. Le ou la Kwanzaa est aussi le nom attribué à une fête Kamite (Africaine) qui nous a été imposée par Ron Karenga, un activiste Africain-américain soutenu par de grands intellectuels Kamites à l’instar de Ama MAzama.  Cette célébration aurait pour but de réaffirmer les liens entre les Africains-américains et l’Afrique Kamita de son nom d’origine. Cette fête se tient entre le 26 décembre et le 1er janvier.  La Kwanzaa s’inspirerait des fêtes agricoles africaines suivant les récoltes…
Je voudrais tout d’abord dire bravo à l’initiateur de ce programme spirituel Kamite. Bravo aussi au professeur Ama Mazama pour la divulgation francophone de cette fête. Mr Ron Karenga s’est armé de connaissance peut être pas jusqu’aux dents comme le disait notre illustre ancêtre Cheikh anta Diop. Il n’est peut-être pas allé à la source, mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a étudié  l’histoire, celle de l’origine de l’humanité. C’est dont pourquoi je lui tire mon chapeau et lui donne un Kwanzaa lol. Mais ????
Cheikh Anta Diop le plus grand savant du 20ème siècle, celui qui a ridiculisé un groupe de Scientifiques et Egyptolologues venus des quatre coins du monde entier, au Caire en 1974 en leur démontrant scientifiquement que le premier homme – Sapien-Sapien (notre ancêtre direct) était Kamite (Noir) et que si celui ci n’avait pas quitté Kamita (Afrique), l’humanité serait homogène et par ricochet tout le monde serait Noir (Kamite) et vivrait en Afrique. Notre illustre ancêtre est allé encore plus loin dans ses recherches, en nous révélant les dates de naissances des plus grandes Divinités. Ces informations se trouvent dans le Livre des morts de l’Egyptien Ancien de Grégoire Kolpaktchy, mais aussi dans le célébrissime Nations Nègres et culture de notre Maître à tous. Plutarque historien et penseur majeur de la grèce antique mais aussi Champollion le jeune furent les des premiers à faire cette révélation. C’est vous dire qu’à ce jour on ne peut pas avoir meilleures preuves
LES NAISSANCES
——————————————————————————————————————-
14 juillet     naissance de OSIRIS (Osare – Osire) / 15 juillet naissance de Hourus le grand
16 juillet     naissance de Seth / 17 juillet naissance de Isis (Aset)  / 18 juillet     naissance de Nephthys
Une année en ces temps immémoriaux était repartie en trois saisons de quatre mois
———————————————————————————————————————
19 juillet au 17 août –  18 août au 16 septembre –  17 septembre au 16 octobre – 17 octobre     au 15 novembre
———————————————————————————————————————-
16 novembre au 15 décembre – 16 décembre au 14 janvier – 15 janvier au 13 février – 14 février au 15 mars –
———————————————————————————————————————–
16 mars au 14 avril – 15 avril au 14 mai – 15 mai au 13 juin – 14 juin au 13 juillet
————————————————————————————————————————
A ce niveau ce n’est déjà pas facile à comprendre, pourtant c’est bien ainsi que ça se passait. Ce travail a tout simplement été effectué par ceux qui ont régulé l’intelligence  humaine, dictée par Ptah – Râ le Dieu de la Création. Ces saisons portent bien des noms mais pour l’instant je ne trouve pas la nécessité de les citer. Après calcul vous constaterez qu’il manque 5 jours. Ce sont tout simplement les 5 jours épagomènes,  c’est à dire les jours de naissances des divinités ci-dessus citées. Par contre étant donné que 365 jours ne correspondent pas vraiment au cycle des saison, il eut fallu attendre l’époque romaine pour que les années  bissextiles interviennent et natruellement voir la régulation du calendrier.  Cheikh Anta Diop le plus grand savant du 20ème siècle a tenu compte de cette régulation et nous ramène donc les jours épagomènes du 26 décembre au 30 décembre, ce qui est du logique implacable parce que fait par un scientifique, j’allais dire un Savant, c’est à dire quelqu’un qui parle avec des preuves effrayantes pour certains mais irréfutables. Et le 31 décembre , et le 1er janvier ? 
Le 31 décembre correspondrait tout simplement à la naissance de l’inventeur de l’écriture Thoth aka Djeuty. Le 1er janvier correspondrait naturellement au jour où ATOUM le Dieu primordial, à la base de la création de l’univers souffla pour éveiller le monde par l’intermédiaire de SHOU ET DE TEFNOU et plus tard GEB et NOUT et bien après OSIRIS le Seigneur de la réincarnation. Suivront Horus le Grand,  Seth, ISIS la Déesse de la puissante Magie et de l’Initiation mais aussi NEPHTHYS l’alter égo  de ISIS aka la Dame du Chateau. Voilà le tweet de l’origine de l’humanité.
Ron Karenga et sa Kwanzaa a soit  commis sciemment une faute en se substituant aux divinités et même à Dieu, soit c’est un génie, car curieusement les jours choisis pour sa fête correspondent aux 5 jours épagomènes plus le jour de la probable Naissance du Seigneur de l’Ecriture, du Scribe du Paradis, notre illustre Divinité DJEUTY aka Thoth, et le 1er janvier jour Sacré où DIEU illumina le monde. Une drôle de coincidence vous ne trouvez pas ? moi si. Ce serait un génie s’il pouvait nous expliquer scientifiquement cette coincidence, ou s’il pouvait nous dire quel genre de révélation onirique il a eu pour que les jours de ses fêtes correspondent trait pour trait aux jours épagomènes. Pour moi  Ron a commis une faute spirituelle, à moins qu’il nous donne une explication claire et nette à propos de cette coincidence curieuse. A défaut je considère sa fête comme un plagiat spirituel et  seuls nos Ancêtres peuvent décider s’il a bien fait ou pas. Moi je lui tire mon chapeau tout de même pour sa connaissance et lui dis malgré tout qu’il a commis une faute sûrement par cupidité et égocentrisme, s’il ne peut expliquer encore une fois cette coïncidence.  Nul ne peut se Substituer à un Dieu (voir les 42  deux commandements)
Par contre ceux qui s’en prennent au fondement même de la kwanzaa en la traitant entre autre de fête juive sont dans l’erreur, l’ignorance.
Ceux qui s’entêtent à programmer la fête de la naissance des nos divinités du 14 juillet au 18 juillet sont à mon sens les plus à plaindre. Ils sont à plaindre parce que certains sont des intellectuels et de ce fait sont censés connaître leur histoire, et pour tout vous dire ils la connaissent mais la biaise pour des raisons que je n’arrive pas à comprendre lol. Cheikh Anta Diop nous rappelle tout simplement qu’il y a eu modification du calendrier mais aussi du temps ce qui revient à dire que les dates originelles sont justes mais qu’il faudrait désormais tenir compte de toutes les modifications qui ont eu lieu. Et ça j’achète parce que c’est clair comme de l’eau de la source du Nil. Et une des raisons pourquoi j’aime les scientifiques, ceux qui vont à la source, c’est aussi ça car ils apportent des preuves de ce qu’ils avancent et là vous avez beau vous torturer le cerveau, la vérité vous suit et vous abat sec lol
 D’autres frères et soeurs Kamites , (la majorité) sont juste des adeptes de la théorie en lieu et place des faits. Il est donc inutile d’exposer la vérité vraie à ces gens, puisque cela n’a aucun effet sur eux. Ce qui les intéresse ce sont des hallucinations, de « bonnes paroles » mais inutiles qui flattent leur égo, en d’autres termes des déviances de la nature inférieure, celles qui les empêchent de voir juste.
conclusion
Mes Frères et Soeurs,  la Kwanzaa (Premier en swahili) est bien une fête dédiée à nos Ancêtres et surtout à la naissance de nos divinités. Ron Karenga a fait ce que j’appellerais un Plagiat  Spirituel à moins qu’il nous explique,  mais à son corps défendant je dirais que ce plagiat nous a aidés à connaître la vérité et c’est pour ça que je lui dis Bravo laissant Aux divinités le soin de le juger lol
Par conséquence je vous propose comme nous le faisons déjà chez bcdlabel depuis 2011 de célébrer la fête de la MAAT (Ce qui aurait dû se faire depuis des lustres, mais bon on ne peut pas refaire le monde) En lieu et place de la Kwanzaa, à moins que Ron Karenga reconnaisse qu’il a failli et qu’il remette nos divinités au goût du jour en instaurant via un communiqué la fête de la Kwanzaa 26 décembre 1er janvier non plus comme une fête de lien entre les Africains-américains et les Africains, mais tout simplement comme une fête historique et Spirituelle pour Glorifier toutes les divinités qui naquirent en ces jours immémoriaux. Là je crois que je demande l’impossible mais comme on dit souvent « On ne sait jamais » En pacifiant son égo et en reconnaissant sa cupidité cela ne peut que nous avancer vers de hautes sphères spirituelles qu’on ignore encore, par contre en maintenant le mensonge et surtout en cachant la vérité on s’expose à l’application de la MAAT  tôt ou tard. Ceci n’étant plus du domaine des mortels que nous sommes tous. Voilà la vérité
Clin d’oeil – Cheikh Anta Diop est né le 29 Décembre ce qui correspond à un jour épagomène et plus précisément à la naissance de ISIS la Déesse de l’initiation et de la puissante magie, la mère de Horus (Dieu des vivants) l’épouse de OSIRIS (le christ Préfiguré). Comme quoi DIEU ne crée rien au hasard et chaque chose sur cette terre est à sa place. Merci CHEIKH ANTA DIOP pour tout ce que tu as apporté à l’humanité 
et vive la fête de la MAAT anciennement Kwanzaa lol  
 
HOMMAGE A CHEIKH ANTA DIOP LE PLUS GRAND SCIENTIFIQUE DU 20ème SIECLE
 
<<… C’est à l’occasion du Colloque du Caire sur « Le peuplement de l’Egypte ancienne et le déchiffrement de l’écriture méroïtique », organisé du 28 janvier au 3 février 1974 par l’Unesco, que sont finalement reconnues les thèses de Cheikh Anta Diop. « Lors de ce colloque, les Occidentaux ont été obligés, devant la pertinence des travaux de Cheikh Anta et de Théophile Obenga, d’accepter que la langue égyptienne ne pouvait pas être une langue sémitique. A partir de ce moment, il était légitime de lui trouver des cousins en Afrique. Cela signifie que toute la perspective qui a prévalu depuis la naissance de l’égyptologie en 1882 était erronée. Pourtant le père de l’égyptologie Champollion le jeune soutenait que l’égyptien ancien est une langue méroïtique. Gardiner qui a écrit vers les années 1927 la grammaire de l’égyptien ancien qui est encore utilisée par tous les grands égyptologues, avait mis en garde ses collègues occidentaux en leur disant qu’en attendant de savoir quels sont les liens exacts entre l’égyptien ancien et les langues africaines, il faut se garder de classer l’égyptien ancien dans les langues sémitiques. Au colloque du Caire, les égyptologues occidentaux se sont rendu compte que Gardiner avait raison de les mettre en garde », fait remarquer Aboubacry Moussa Lam. Pour ce qui est des armes qui ont permis à Cheikh Anta Diop de renverser la tendance, Aboubacry Moussa Lam explique : « Il avait la chance d’avoir une formation pluridisciplinaire et évoluait ainsi sur plusieurs registres. Cheikh Anta a aussi très rapidement décelé les armes qui pouvaient lui permettre d’être efficace. Il a, par exemple, étudié la linguistique, arme utilisée dans tous les travaux de Cheikh Anta. Il disait que l’archéologie pouvait être efficace en lui permettant de confondre ses adversaires. Mais elle exige des moyens que les Africains n’avaient pas. Par conséquent, il fallait trouver autre chose plus efficace que l’archéologie. C’est la langue, qui enregistre toute l’histoire d’un peuple. Quand deux langues sont apparentées, quand la parenté atteint un certain degré, vous ne pouvez plus exclure les contacts, comme le font certains Occidentaux, qui disait que l’Egypte ancienne n’a rien à voir avec l’Afrique. Cheikh Anta a montré que l’Egypte et l’Afrique étaient liées en étudiant les langues africaines et l’égyptien ancien, en procédant à une comparaison. Cheikh Anta a aussi utilisé une science exacte pour trancher de façon décisive la question de la race des anciens Egyptiens. Il a fait des prélèvements de peau de momies, il a dosé la mélanine de ses prélèvements, et quand il partait au Caire, il avait déjà ses résultats. Il a conclu que les anciens Egyptiens avaient le même taux de mélanine que les Noirs actuels. Jusqu’à sa mort, personne n’a contesté ses résultats »… >>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *